Running : Retour sur La Parisienne 2017


 C'est l'heure de la rentrée ! Septembre annonce le retour des courses officielles et j'ai pu faire ma rentrée dimanche lors de la Parisienne. Je l'avais déjà courue l'année dernière ( >> CR à lire ici <<) accompagnée d'Amélie. J'avais gardé un bon souvenir de la course alors j'étais heureuse de pouvoir la refaire.

Avant la course :
Comme les années précédentes le village est installé sur le champs de Mars. Un lieu bien agréable. Malheureusement je m'y suis rendue pile au moment d'une grosse averse (giboulée de mars bonjour !). Du coup je n'ai pas trop trainé sur le village, en plus, il est assez similaire à celui de l'année dernière, pas de quoi rester des heures.

J'ai rapidement (et humidement) retiré mon pack coureur et choisis mon SAS de départ.

Dans le sac de course :
La Parisienne est connue pour avoir des kit de course bien rempli. Cette année, on avait le droit à :
- Un pansement ampoule Compeed
- Un velouté de pomme St Mamet
- Une barre de céréales crunchy Nature Valley
- Un échantillon de shampoing sec Go Pretty
- Un échantillon de brume de réveil Liérac
- 32 élastiques Babyliss



Le jour de la course :
La nouveauté de l'année, des SAS ! Pour la première fois on pouvait choisir une heure de départ. Pas de SAS en fonction du niveau donc, mais juste en fonction de l'heure à laquelle on souhaitait partir. J'ai joué la demi-mesure, en choisissant le SAS 9h30 (SAS intermédiaire). Il était conseillé d'arriver à 8h30, je prévois toujours 1h donc parfait.

J'arrive sur place à 8h32, je passe la sécurité très rapidement et découvre que les consignes sont à l'entrée du village. Ce que je ne trouve pas très pratique. Il fait assez froid alors autant garder ses vêtements chauds jusqu'au dernier moment.
Du coup je traverse le village pour filer faire le pipi de stress et revient sur mes pas déposer mes affaires. Le soleil se lève sur Paris et il fait presque chaud. Génial !

À 9h je commence à filer vers le départ. Ce que je prenais pour l'heure du départ étant en fait l'heure d'ouverture du SAS 9h30 (le rose). Du coup il faut attendre avant même de pouvoir rejoindre le départ sur le pont d'Iéna.

À 9h30 l'entrée est ouverte mais ne pas crier victoire si vite, pour rejoindre le départ il faudra parcourir 500m en plus de 45 min. C'est trèèèèèès long surtout que le soleil nous a abandonné et qu'il commence à faire froid.

On finit par arriver sur le pont d'Iéna mais une fois encore il faudra attendre 45 minutes avant de partir. Il est 10h45, on n'est toujours pas parti. j'ai rendez-vous avec des amis pour bruncher à 11h30. C'est mort ! J'envois un sms, "plutôt 12h !".
Je me gèle, mon petit déjeuner avalé à 6h45 est plus que digéré et je commence à avoir envie de pisser. Clairement je suis soulée. (Je déteste attendre).


10h50 Départ (enfiiiiiiiin)

1 km : D'accord c'est une course pour débutante, mais marcher dès le premier mètre, je ne comprends pas l'intérêt. Bref, forcément ça piétine, même marcher est impossible. Je peux enfin passer la seconde au bout de 500m.

2 km : On passe le premier kilomètre sous le pont de l'Alma, je suis à 5 minutes 32 au kilomètre. Va falloir rattraper ça (utopie bonjour !). On bifurque vers le Grand Palais, c'est magnifique. Les touristes, un peu surpris, nous encouragent.

3 km : Nous voilà sur les Champs-Élysées, LE point trop génial de ce parcours. J'ai quand même une petite déception, on cours vers la Concorde, et non vers l'arc de Triomphe. Dommage, surtout que la Concorde et à moitié cachée par un grand écran installé.

4 km : On retourne sur les quais pour rejoindre la rive gauche en direction des Invalides. Franchement le parcours est superbe. Ce qui rattrape le fait que c'est impossible de courir convenablement. C'est slalom à tout va et parfois même arrêt obligatoire pour réussir à passer les marcheuses.


5 km : Arrivées aux Invalides, on fait demi-tour sur l'avenue pour retrouver le ravito. Je prends un verre d'eau car je meurs de soif avec ce départ très tardif. Et même une banane, parce que je sens que mes réserves sont à plats.

6 km : L'année dernière le parcours faisait 6,7km. Je pars donc sur une accélération basée sur les 700 derniers mètres. Il s'avère finalement que le parcours fait 7km. J'ai donc du mal à tenir mon accélération mais je ne lâche rien dans la dernière ligne droite.

7 km : Arrivée au cœur du champs de Mars. Ce parcours aura vraiment été somptueux, le grand Paris.

Arrivée en 37:47. Ce n'est pas extra, je sais que j'aurais pu faire mieux, mais entre les excès de l'été et l'impossibilité de courir à mon rythme sur une majorité du parcours, le chrono était dur à aller chercher.


Comme l'année dernière on nous donne un sac contenant la médaille, (je suis la seule à la trouver moche ???) ainsi que de l'eau et un pain au chocolat. On nous offre une rose, pour ma part on m'a tendu une rose fanée... Merci, mais bon c'est presque offensant.

Le temps de rejoindre le village il commence à faire froid alors je vais vite chercher mes affaires. Comme les consignes sont hors du village, une fois sortie je ne re-rentre pas profiter de l'ambiance et file rejoindre mes amis pour bruncher avec un peu de retard^^

Les "+" :
- Le parcours, un des plus beaux !
- L'organisation, hormis sur le départ, tout est bien géré et aucune attente à l'entrée, aux consignes ou aux toilettes.

Les "-" :
- L'attente interminable !
- L'animation dans les SAS quasi inexistante.
- Le prix du dossard individuel toujours aussi cher (50€).


Vous avez participé à cette course ? Qu'en avez-vous pensé ?

Share this:

CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Nice! kind of awesome - oN ON
    http://sepatuholig.blogspot.com/
    instagram @grace_njio

    RépondreSupprimer